Nous avons le plaisir d’interviewer cette semaine,  Christelle Mescolini qui est Head of Academy of Change chez MindForestGroup au Luxembourg.
Elle intervient sur des projets de transformation organisationnelle et d’évolution culturelle en tant que Consultante passionnée par le changement.

« Bonjour Christelle Mescolini.
Tout d’abord, présentez-vous, votre société et expliquez-nous votre parcours en quelques mots »
J’ai travaillé pendant sept ans au sein d’un centre de recherche public au Luxembourg et j’ai approfondi les questions d’appropriation des TIC, de changement organisationnel et d’innovation.
Je pratiquais ce que l’on appelle « la recherche-intervention ». J’ai rejoint l’entreprise MindForest en 2007. MindForest est une société luxembourgeoise de conseil en management, experte dans le domaine de la gestion du changement. La société, fondée en 2000, accompagne les entreprises et les entités du service public dans le cadre de changements organisationnels d’envergure tels que des fusions, des changements de logiciels métier, des réorganisations suite à de nouvelles lois, etc. Depuis 2014, cinq Business Units ont été créées afin de répondre aux demandes émergentes en matière d’Information design, de bien-être au travail, d’innovation, de qualité et de développement personnel. Dans ce cadre, j’ai créé la Business Unit Academy of Change qui accompagne les changements transformationnels, les projets de digitalisation et les projets d’innovation.  http://www.academyofchange.org/

« Nous savons que la Conduite du Changement est un de vos domaines d’expertise.
Pouvez-vous nous expliquer en quoi cette thématique est devenue incontournable dans les stratégies des grands groupes aujourd’hui ? »
Il est vrai qu’il y a dix ans lorsque MindForest a vu le jour, la conduite du changement n’était pas encore ancrée dans les pratiques des entreprises. Aujourd’hui, le marché est arrivé à maturité, au Luxembourg et nombreuses sont les entreprises que nous accompagnons qui créent une fonction spécifique en interne afin de pérenniser les démarches de conduite du changement initiées lors de projets d’envergure. Cette nouvelle donne témoigne de l’ancrage de la conduite du changement au cœur de la stratégie des entreprises, dans un contexte de changement permanent. Les PME s’ouvrent également à cette thématique et font appel de plus en plus fréquemment à des partenaires externes pour les soutenir et les outiller dans leurs efforts de transformation. Pour autant, pour l’heure c’est la mécanique du changement que les entreprises intègrent à leurs méthodes de gestion de projet. L’intégration plus profonde, au niveau culturel et au niveau des pratiques managériales, n’est pas encore complètement atteinte. Il reste beaucoup à faire pour réellement positionner les hommes au centre des démarches de conduite du changement.

« Quelles sont, selon vous, les principales difficultés auxquelles les grandes entreprises font face aujourd’hui ? Quels sont les freins à la transformation, aux changements ? »
D’une part le rythme des changements s’est accéléré et n’est, la plupart du temps, pas bien maîtrisé et d’autre part, les changements qui s’enchaînent peuvent apparaître décousus, aux salariés qui les vivent et les mettent en oeuvre. La conséquence : les collaborateurs ne suivent plus, n’ont plus la capacité d’absorber ces transformations. Ils sont essoufflés, fatigués. Difficile dans ces conditions de percevoir les changements sous un angle positif et d’envisager les opportunités associées. La perte de confiance des salariés vis-à-vis de leur équipe managériale constitue ainsi un frein majeur aux transformations.

« Avez-vous un exemple de stratégie de Conduite de Changement qui ait particulièrement réussi ? Ou a contrario qui ait échoué ? Quelles sont les raisons de cet échec selon vous ?  »
Le leadership constitue l’un des facteurs de réussite majeur dans un projet de changement. Lors de la transformation de l’Agence Pour Le Développement De L’Emploi au Luxembourg, l’équivalent de Pôle Emploi au niveau français, le leadership a été le moteur de la démarche. L’appui du Ministre du Travail et de la Directrice de l’établissement, fraîchement nommée, a permis, en deux ans seulement, de transformer radicalement le fonctionnement de cette administration, en repositionnant les clients au centre des préoccupations. Les collaborateurs ont joué le jeu et se sont pleinement investis dans la démarche, réinventant ainsi leur mission de service public. Bien souvent, les échecs des grands projets de transformation proviennent d’un déficit de sens.

« Madame Christelle Mescolini, est-ce que vous connaissez la société 2Spark ?
Si oui, pouvez-vous nous expliquer en quoi selon vous sa solution répond aux attentes de ces grands groupes ? »
La plateforme proposée par 2Spark permet de répondre de façon ludique et pertinente aux préoccupations essentielles des collaborateurs en situation de changement. Que ce soit en phase de déploiement du changement ou même dès les phases amont lorsque le changement est expliqué dans ses grandes lignes, la solution 2Spark constitue un vivier d’informations pertinentes et un espace d’apprentissage stimulant à même de dynamiser les équipes, de donner du rythme au changement. Autrement dit, la plateforme permet de répondre avec succès aux principaux enjeux des projets de transformation des organisations.

 

christelle mescolini