La répétition: le moyen le plus efficace d’enrayer la courbe de l’oubli

2018-10-08T17:54:35+00:00 26 mars 2012|
La courbe de l'oublie

La courbe de l’oubli ou courbe d’Ebbinghaus

De manière générale pour tous les individus, l’oubli se fait de façon systématique après un temps donné. Un certain nombre de techniques vont fort heureusement permettre de palier à ce phénomène, la plus connue et la plus exploitée étant celle de la répétition. Pour cela, on fait l’hypothèse que l’oubli est rarement total sur l’ensemble des connaissances acquises.

Le principe de la répétition est simple : une même notion doit être relue et retravaillée avec un intervalle de temps ni trop court ni trop long afin de rester ancrée dans les esprits. Si le lapse de temps est trop court, cette notion sera à nouveau oubliée. Dans le cas contraire où le temps entre les deux répétitions est trop long, il faut entièrement réapprendre la connaissance. On se souvient tous de nos sessions de bachotage pour des examens lorsque nous étions étudiants!

Le but premier d’une formation en entreprise est d’apprendre une ou plusieurs nouvelles méthodes de travail ou notion relative à son poste, afin, soit d’augmenter sa productivité et/ou efficacité, soit de changer son comportement face à ces nouvelles informations. Si les notions vues lors d’une formation sont rapidement oubliées, alors il n’y aura pas de retour sur investissement pour l’entreprise. Une formation est un investissement en temps et en argent pour toutes les sociétés, quels que soient leur chiffre d’affaires et leur taille. Il est donc dans leur intérêt d’obtenir des résultats, qu’ils soient de l’ordre du savoir-faire ou du savoir-être, qu’ils soient financiers ou plus intangibles.

| Free-lance Community manager

Lucile Caille est consultante en stratégie de communication des marques. Après plus de 15 années passées au sein d’agences médias, de régies publicitaires et un diplôme en community management/webmarketing, elle fonde LLC Consulting en 2014. L’objectif : offrir l’ensemble des bénéfices des médias sociaux à des entreprises en conjuguant son expertise du marketing publicitaire avec son attrait pour le social media. Ses domaines de prédilection ? Le change management, les nouvelles pratiques managériales, la transformation numérique, l’écologie et la santé.